Commentaire de Géronimo howakhan
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 janvier 10:04

@Géronimo howakhan

Il y a 10 ans je faisais mon prophète, à la fois par jeu mais aussi sérieusement, le tout basé sur une vision de 1967 alors âgé de 12 ans, je disais que si j’étais les très riches, je resterais discret tout le temps pour continuer à voler la masse tranquillement..car sinon ce serait le début de la fin...


Voir ce commentaire dans son contexte