Commentaire de doctorix, complotiste
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 janvier 2021 20:10

@BA
La moitié de ces décès est attribuable à Veran, par l’interdiction de traitements efficaces à 100%, comme l’ivermectine doxycycline zinc..
Le 1/4 à l’interruption des traitements (cancers, leucémies, infarctus, AVC).
1/10 ème au papy boom.
1/10 ème au désespoir des vieux (ou des jeunes).
Ca fait 95%.
Il restera à ajouter les morts du vaccin (ou les estropiés).
Il vous reste quoi, comme os à ronger, le nécrophile ? Le salomon de service ?


Voir ce commentaire dans son contexte