Commentaire de JC_Lavau
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JC_Lavau JC_Lavau 16 janvier 11:21

@doctorix, complotiste. Certes, en un sens, Olivier Duhamel a fait un éloge funèbre de papa dans Li mMonde... Toutefois, à l’en croire, papa n’avait d’autres enfants que ses jumelles, ni d’autre mariage qu’avec Janine. Nous étions sortis de l’épure, ma sœur et moi. Janine contrôlait bien, à son profit...
Ce que je ne pardonnerai jamais à Olivier Duhamel, c’est sa connivence à organiser avec Janine le voyage final pour mettre fin à Georges le plus vite possible. Tout voyage lui était expressément interdit par les médecins, mais Duhamel s’est justifié d’un « Bah ! Ça lui faisait plaisir » d’être invité dans la propriété littorale de Duhamel (Sanary). Comme prévu, il n’y est jamais parvenu. Du TGV évacué d’urgence en hélicoptère puis rapatrié sur Paris. Je l’ai retrouvé à l’hôpital de la Croix Rouge, en réanimation après anesthésie. Le chirurgien m’a appris qu’ils avaient trouvé des métastases au foie, et ont refermé promptement sans rien tenter de plus. Papa n’avait pas encore conscience qu’il mourrait bientôt, et ne s’inquiétait que du cancer du sein de Janine.
Laquelle l’avait foutu à la porte de chez lui fin mai 1987, espérant bien le suicider vite fait bien fait. Business is business...

Un autre éloge funèbre, mais d’Yves Mény, celui-là :
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Fam_Lavau/Georges_LavauR.png


Voir ce commentaire dans son contexte