Commentaire de Eric F
sur Enfin, la création d'un conseil scientifique indépendant pour la gestion de la crise sanitaire du Covid-19


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 17 janvier 12:03

@eau-du-robinet
A propos des 97% invoqués par le tribunal portugais, je suis remonté à la source de l’étude : https://academic.oup.com/cid/advance-article/doi/10.1093/cid/ciaa1491/5912603 (l’IHU/MI est partie prenante de cette étude). Il y a un problème méthodologique qui apparait si l’on compare la ligne des cas positifs à la deuxième semaine par rapport à celle des cas positifs en première semaine, nulle à très faible amplification, la quasi totalité pour les forts CT.

-La conclusion générale est indéniable, à savoir que les très fortes amplifications détectent comme positives de très faibles charges virales

-Mais la proportion de 97% de non-infectés ne tient pas la route, car sinon les 20 000 cas testés positifs quotidiennement en France ne correspondraient qu’à 600 vrais cas y compris bénins, or il y a le double de cas graves hospitalisés chaque jour. Il y a incohérence dans l’ordre de grandeur.

Mais c’est une extrapolation par rapport à l’article, comme le montre la déclaration ci-dessous de l’un des auteurs (lien)

"Of course PCR positive tests are not false positive in 97% of cases,” says Dr Bernard La Scola, the infectious disease scientist at IHU Mediterranee Infection-Aix Marseille University in France, who co-wrote the paper from the French group that Dr Carroll cites.
In our paper, “we show that below 35 cycles it is possible to cultivate the virus in secretions and thus that the patient is potentially contagious,”


Voir ce commentaire dans son contexte