Commentaire de velosolex
sur Covid-19 : Venise s'éteint...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 2 février 12:53

@Clocel
C’est en 4 CH que Jean Giono fait son voyage en italie en 54. Avec un copain et sa femme. Un bonheur.
« Le voyage en Italie », un remède contre la mélancolie
« Dans cette ville où il y a trois mètres d’eau sur tous les seuils, on laisse les enfants parfaitement libres de faire tout ce qu’ils veulent ».
Rien de plus beau que les enfants des écoles, sur les vaparettos. Ils ont une forme d’insouciance, celle peut être de ne pas avoir peur en traversant la route. 
Venise est un rêve qui coïncide trop avec l’image d’Epinal qu’on a, avant d’y aller, pour ne pas penser autrement qu’on rêve !. Le mieux est d’aller s’asseoir sur les marches de la gare, et de regarder les yeux des touristes ébahis qui en sortent, quand ils arrivent dans ce décor de cinéma. 
J’y suis passé en 75 en été, puis une semaine en 2008. C’était l’automne, l’aqua alta, la chute de la bourse à NY, et la montée des eaux à Venise. Le début du mouvement pendulaire qui désaxe la terre. 


Voir ce commentaire dans son contexte