Commentaire de CYRUS
sur La folle histoire du menu sans viande dans les cantines scolaires lyonnaises


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

cyrus CYRUS 1er mars 15:17

@Pauline pas Bismuthée

Et bien c’est très, très bien !J’ai eu une « discussion » avec Moderatus a ce sujet la (l’islamo gauchisme qui gagne a cause des menus végétariens)

On s’en fout de qui gagne, politiquement, il y va de la santé de nos/vos enfants ! Le tollé parce qu’ils vont manger sain, une fois par jour, cinq jours par semaine ?

Mais rassurez vous, leurs parents ou eux mêmes auront toute liberté de s’empiffrer de saloperies chez eux, ou au Mc Donald , KFC du coin, qui traitent leurs employés comme de la merde et se font du fric en vendant la même chose.

Ou est le problème ?

Ça pourrait être le Droito-bouddhiste ou le centro-shintoïsme qui utilisent nos menus que ça ne changerait rien à l’énorme arnaque qu’est le véganisme imposé aux autres (exactement comme si on vous imposait de devenir carnivore)

Nous sommes des OMNIVORES pas des « BROUTEURS », Comme le démontre notre dentition(canines) et notre système digestif (pas de panse a pré-fermenté le végétal ingéré)

Certain accommodement spirituel, sociaux ou religieux sont possible
Le corps humain est tolérant a bien des régimes EXTRÊME (Jeune régulier, végétaliens ou des régimes carnivores de type cétoniques) mais son point optimum de fonctionnement reste omnivore. On peut mourir d’un régime EXTRÊME, certain ne sont pas du tout adapter a ce genre de stress néfaste.

De nombreuse secte, impose justement ce genre de régime pour déstabiliser l’intellect et faire du bourrage de crâne.

L’argument santé est donc d’une bêtise folle pour IMPOSER un régime extrême aux enfants (en plein développement).

Le bon choix est donc d’arrêter de vouloir IMPOSER des menus unique qui ne soit pas omnivore. On doit développer une nutrition adaptée disponible pour chacun.

On le sait tous quelqu’un qui fait 3 h de musculation par jour a besoin d’un régime hyper protéiné et de graisse plutôt que de sucre .... Inversement, un coureur de marathon aura plutôt besoin de sucre lent comme les pattes.

On doit donc soit avoir un menu unique qui couvrent cette variété de besoin 
soit une multiplicité de menu optimisé pour que chacun trouve son optimum a la fois physique et moral/spirituel

Marre du Véganisme (végétalisme extrémiste) imposé 


Voir ce commentaire dans son contexte