Commentaire de Legestr glaz
sur La folle histoire du menu sans viande dans les cantines scolaires lyonnaises


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 1er mars 23:18

@gnozd

Je partage totalement ce que vous écrivez sur la mastication.

En revanche, encore une fois, nos molaires et prémolaires ne sont pas là pour traiter des fibres à outrance. La digestion des fibres se fait dans le côlon et, chez l’être humain, il est trop petit pour que l’organisme en retire un grand bénéfice. Chez l’Homme la distribution des nutriments se fait dans l’intestin grêle. Le côlon représente les « égouts » de l’organisme. Les bactéries commensales du côlon dégradent les fibres et apportent une petite contribution à l’organisme (elles produisent des acides gras à chaine courte dont se nourrissent les colonocytes, par exemple. Elles livrent une concurrence acharnée aux bactéries pathogènes qui voudraient s’installer à cet endroit). Nous vivons en harmonie avec nos bactéries. Il faut leur apporter de la nourriture, mais une trop grande quantité de fibres deviendra vite délétère, la flore intestinale, celle du côlon, sera déséquilibrée. Il faut absolument trouver un équilibre entre les bactéries de « fermentation » et celles de « putréfaction ». C’est « l’équilibre qu’il faut atteindre » pour éviter toute forme de dysbiose !

https://www.bionutrics.fr/dossiers-nutrition/nutridoc/microbiote-intestinal/250-dysbiose-definition

D’ailleurs, une consommation importante de fibres est délétères pour l’organisme. De nombreux problèmes peuvent émerger : une modification en nombre des différentes colonies de bactéries du côlon. Des ballonnements épouvantables. Des difficultés d’évacuation (constipation). Et le maintenant célèbre SIBO, la pullulation bactérienne de l’intestin grêle. Les bactéries du côlon, trop nourries, trop nombreuses, parviennent à remonter dans le grêle ! 

Même « doctissimo » en parle, c’est dire ! 
https://www.doctissimo.fr/sante/mal-au-ventre/sibo


Voir ce commentaire dans son contexte