Commentaire de Passante
sur Jésus est-il aussi le Dieu des musulman(e)s ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Passante Passante 18 mars 2021 09:24

@Mélusine ou la Robe de Saphir.

il y a peut-être un excès de H en effet...

car votre liste ne tient pas :
le H de hénoch et de ptah (heith, 8e lettre)
n’est pas le même que celui des autres (hé, 5e lettre)
pas la même lettre...
puis y’a aucun H d’origine ni dans jésus ni dans thoth ni dans christ...
quant à celui d’abraHam il est rajouté (genèse 17)

le vrai H le plus central de la bible est dans le verset :
« voici les origines du ciel et de la terre quand ils furent créés » (genèse 2.4)
ce « ils furent créés » s’écrit avec les lettres H-B-R-A-M
mais ce H ici est écrit en minuscule
car c’est à partir de ce « h » là, que toute la création advient, comme souffle
il y a jeu sur le H..
et si on prend les lettres ABRM on écrit Abram
en ajoutant un H on obtient ABRHM Abraham ce changement correspond à l’épisode de la circoncision, où SaraÏ également se voit retirer le « y » final et remplacer par un H pour devenir SaraH

mais Abraham (ABRHM) est l’anagramme de HBRAM (furent créés)

pourquoi deux H surajoutés et pas un seul ?
parce que le nom de dieu en porte deux YHVH
et que cette redondance du H n’est qu’une conséquence de la redondance de la lettre yod dans le verbe wayéytser (VYYTsR) lorsque « dieu forma (wayéytser) l’homme de la poussière du sol » (genèse 2.7),
ce wayéytser (VYYTsR) est relu par la tradition en wa-yây-tsoûr ou
« le double-yôd est un rocher »

où le double-yôd foisonne-t-il dans les textes ?
à la résurrection des aigles après l’incendie du liban cosmique, fin isaïe 40


Voir ce commentaire dans son contexte