Commentaire de Spartacus Lequidam
sur CoViD-19 : journalistes, bullshit et compagnie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 12 avril 09:43

Un militant qui se prend pour un révolutionnaire, critique des militants qui se prennent pour des révolutionnaires pour un public de militants révolutionnaires.

Les journalistes, comme l’auteur sont le fruit du même arbre.

Des diplômés en socialisme des sciences humaines, sociales et politiques enseignées par des fonctionnaires qui se prennent pour des militants révolutionnaires.

Des pauv’ gens fonctionnarisés qui compassionnent le misérabilisme de pauv’ minorités a plaindre pour se sentir du bon coté.

Les journalistes sont les 1er de la classe de l’auteur. De gauche comme l’auteur conditionnés à l’étatisme, conditionnés à la lutte des classes, conditionnés a la haine des patrons de la réussite et du secteur privé.

Comme l’auteur, ils votent a gauche, ils sont 100% de la même caste.

Ou est le problème alors ? Ils ne disent pas « exactement » ce que voudrait l’auteur sur sa télévision d’état remplie de journalistes fonctionnaires.

Vous comprenez il critique le journaliste de faire du bullshit pour son « intérêt », mais vous croyez que l’auteur sociologue est capable d’éduquer autre chose que le socialisme ?

Vous comprenez dans les castes de diplômés en socialisme, c’est le principe du socialisme, on refuse la critique, on doit faire croire que le fonctionnaire statutaire est indispensable, comme le journaliste fait croire qu’il est garent de la vérité.

Les intouchables fonctionnaires, n’aiment pas qu’on les remettent en cause.

Dans leur TV gauchiste, France TV et radio France, ils jouent les vierges effarouchées d’un peu de critique en dessous des réalités.

Tartufferies de personnes qui se croient intouchables a la critique. Tempête dans un verre d’eau.


Voir ce commentaire dans son contexte