Commentaire de Séraphin Lampion
sur Covid19 et Ultracrépidarianisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Schrek Séraphin Lampion 12 avril 16:06

En matière d’« ultracrépidarianisme » (un mot que je ne connaissais pas maisfacile à comprendre si la définition fournie est justes), j’ai pu admirer une prestation du niveau championnat du monde ce matin sur la chaine France-Ifo qui avait invité Valérie Pécresse.

Celle qui est tellement fière d’avoir été surnommée « jeune et jolie » quand elle était élève à l’ENA tout en faisant la modeste et en disant que ce surnom était révélateur du machisme qui règne dans cette institution mais tout en pesant aussi que si on lui avait donné ce surnom c’était parce qu’elle était la plus jeune et la plus jolie, etc.

cette personne donc, qui affirme que l’ENA doit former les hauts fonctionnaires alors qu’elle est élue mais qu’elle n’a sans doute pas remboursé le montant de ses études à l’éta, etc.

cette personne, donc, qui veut se présenter aux régionales pour renouveler son juteux mandat de président de la région IDF (la plus riche et la plus peuplée) s’et livrée ce matin à des prédictions dignes de Nostradamus concernant l’évolution de la pandémie qui, comme « le démontrent de récentes études » (s, si, si, elle l’’a dit) va atteindre son seuil le plus bas en Juin avant de remonter à l’automne avec l’apparition de nouveaux variants encore inconnus mais qu’elle (jeune et jolie) sent bien poindre avec leurs gros doigts crochus. Ce n’est qu’une raison de plus pour organiser les élections hic et nunc sans attendre que la pâte moisisse.

Non seulement, elle n’y connait rien (puisqu’il n y a rien à connaitre, en fait, mais juste à manipular), mais en plus, elle sais ce qui va se passer.

Moi je vais lui dire ce qui va se passer à la Valérie :


« Marquise, si mon visage
A quelques traits un peu vieux,
Souvenez-vous qu’à mon âge
Vous ne vaudrez guère mieux.

Le temps aux plus belles choses
Se plaît à faire un affront
Et saura faner vos roses
Comme il a ridé mon front.

Le même cours des planètes
Règle nos jours et nos nuits
On m’a vu ce que vous êtes ;
Vous serez ce que je suis.  »

Et c’est moi qui t’emmerde suf le respect que je vous dois !



Voir ce commentaire dans son contexte