Commentaire de Tesseract
sur Pour qui voter en 2022 ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tesseract Tesseract 21 avril 2021 18:43

@moderatus

Votre article devrait plutôt s’appeler : qui va gagner en 2022 ?

Sans être devin, il est facile de comprendre que ce sera le candidat (ou candidate) qui sera le plus euro compatible et qui sera adoubé par la banque et la finance.

Peu importe son étiquette, son passé, son programme ou autre. Tous le monde sait que les programmes et les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

En 2017, Mr Macron a été propulsé sur les médias ou « propagande industrielle » comme on vend de la lessive. Et ça marche (en marche) !

Avec son "ni droite ni gauche« et son »en même temps", il a réussi a « draguer » les petits caciques et barons de toutes étiquettes qui ne voulaient surtout pas renoncer à la « soupe ». Il n’y a aucune raison pour que ça change.

Aujourd’hui, on essaye de nous vendre du X. Bertand ou du E. Philippe, mais ces produits sont éventés et la publicité prend médiocrement.

Les "castors républicains« ont du mal à vendre leur barrage contre les  »zeures sombres" et la gauche, empêtrée entre ses dérives islamistes et ses pantalonnades « écologistes » peine à faire recette.

Mr Asselineau reste marginalisé, mais les médias font-ils l’article pour un chanteur au public confidentiel ? Ils préfèrent ceux qui vendent beaucoup de disques ou qui sont de bons chevaux sur lesquels miser.

M. Macron a fait le job. Bon européiste, zélé défenseur de la « démocratie », bien aligné sur les positions américaines, ennemi du "maître de Kremlin« , ardent »défenseur du climat", fossoyeur de l’histoire de France qu’il veut « déconstruire », il a tout pour plaire.


Mais "changement d’herbage réjouit les veaux", rien ne dit qu’on ne va pas nous en sortir un nouveau du chapeau qui bénéficiera de toute la publicité des médias. Après tout après la lessive qui "lave blanc« , on en a bien trouvé une autre qui lave »plus blanc que blanc", même formule mais emballage et réclame différente.


Voir ce commentaire dans son contexte