Commentaire de SPQR Sono Pazzi Questi Romani
sur Quand le « Camp du Bien » se sent mal et s'énerve. Tribune des militaires : feu sur le Quartier Général !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

@Mohammed MADJOUR

Monsieur Dray , ce socialiste compatible Macron oublie beaucoup de choses . Il oublie ses origines et ses coups tordus, c’est avant tout un baron noir du socialisme  .

Sa vérité prend des raccourcis et mélange le vrai et les mensonges .

Chez les militaires à partir du grade de colonel, les généraux, amiraux , maréchaux tout est politique .
Les avis divergent sur beaucoup de choses ;
Il y a les atlantistes .
Il y a les européens . OTAN
Il y a les nationaux ......il y a aussi beaucoup de jalousie ...
Il y a les fins stratèges , et les carpettes d’état major .

Dans la décision sur l’évolution des blindés , il y avait deux grandes influences , les roues et les chenilles . IL faut les deux technologies et ça tous les militaires le savent , et ben il existe des gens qui ne sont que roue et d’autres que chenille.

Quant au service national c’était identique , il y avait les pour et les contre .
Derrière cela notamment la stratégie des vagues humaines ( les gros effectifs ).
Par contre ils en oubliaient le rôle sociale, politique, sanitaire du SN. 
Le service national était un baromètre humain sur l’état culturel , psychologique, sociologique de la nation française , surtout son délitement et sa couleur .

Le service santé des armées et plus efficace que les crétins , magouilleurs de l’ordre des médecins .

Les trois armes Terre, Air , Mer regroupe une force de dissuasion , de projection et une représentation de la France à travers sa langue et sa culture

Et plus encore !!!!!!

La guerre est un art , Macron n’est pas et n’a jamais été un acteur de la chose militaire . Encore moins un stratège . Macron est surtout un traître qui obéit aux Gates, SOROS , Schwab....etc et autres Bilderberg , Davos , .....

Donc en conclusion DRAY, FERME TA GUEULE , Baron noir du socialisme POURRI


Voir ce commentaire dans son contexte