Commentaire de Séraphin Lampion
sur A Venise, une curieuse statue conduit à un moment crucial de l'histoire chrétienne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Schrek Séraphin Lampion 16 mai 15:50

@L’apostilleur

C’est l’équivalent de la pierre noire de la kaaba. A chacun ses totems, à chacun ses tabous.


Voir ce commentaire dans son contexte