Commentaire de Samson
sur Écologie : EELV, l'Humain et le rêve


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Samson Samson 23 mai 00:59

S’il fut un temps pas si lointain où des gens intelligents — André Gorz, René Dumont, ... — réfléchissaient au devenir de notre environnement et à l’urgente nécessité de changer de modèle économique, social et sociétal, tout cela paraît bien fini : embrayant sur les slogans « wokenistes » et autres progressismes sociétaux destinés à indéfiniment maintenir le couvercle sur l’urgence de la question sociale, nos modernes « bobos » paraissent si fiers d’avoir dans le sillage de la Pensée Unique jeté toute intelligence ou velléité d’esprit critique aux orties qu’ils n’ont désormais besoin de personne pour se tirer des balles dans les pieds.

C’est au moins ce que je déduis de l’aussi « maladroite » que brutale franchise d’un Julien Bayou, apparemment trop empêtré tant dans sa dévotion à la « bandante » jeunesse d’une Sainte Greta Thundberg, adoubée à Davos par la crème de l’élite financière mondiale dans sa croisade pour « sauver le climat », que dans les « subtilités » carriéristes 2.0 présidant désormais aux destinées d’€€LV — déjà comme si, hors « green washing », l’€urocratie était plus conciliable avec l’écologie que l’économie de marché, ce que n’hésite pourtant pas à affirmer sans rire Yannick Jadot —, €€LV peut au moins dans son insondable stupidité faire une croix sur les scores écolos de ma génération.

Pour tout dire, et alors même que — sans être « militant » —, je pratique avec bonheur un régime quasi exclusivement végétarien depuis maintenant plus de douze ans, certaines énormités proférées par la bien-pensance boboïsante et branchée me font presque certains jours regretter de ne pas être chasseur !

Et si — entr’autres revendications chères au « progressisme sociétal » -, je m’oppose personnellement au principe de la légalisation de l’euthanasie, des aveux aussi sots que ceux d’un Julien Bayou, de la maire €€LV de Poitiers se proposant de censurer les rêves d’enfants, du maire €€LV de Bordeaux abolissant la tradition multi-millénaire du « sapin mort » pour célébrer les fêtes du solstice, d’un Yannick Jadot revendiquant — sans aucune considération au "principe de précaution pourtant si cher à nos €colos en matière d’OGM ou de nucléaire — l’obligation vaccinale, soit l’application d’une thérapie génique totalement expérimentale contre le Covid-19, ... m’apparaissent autant de cas particulièrement désespérés et plaidant sans conteste pour leur euthanasie immédiate et d’autorité, suivie bien entendu de leur humusation afin de nourrir quelques arbres !

Bref,je conviens volontiers que les temps sont durs, que tous les coups sont désormais permis pour défendre son bout de gras et qu’à défaut de pouvoir sauver la planète, les médiocres ont bien le droit de vouloir « réussir » eux aussi, mais les niveaux proprement sidéraux de connerie et de bien-pensance satisfaite et repue dont nos bobos « branchés » d’€€LV paraissent farouchement déterminés à défendre les copyrights devraient au moins nous aider à quelque peu débroussailler en vue de nos futurs suffrages ! -D smiley smiley

En vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


Voir ce commentaire dans son contexte