Commentaire de quijote
sur La nouvelle extrême-droite française


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

quijote 3 juin 18:30

« Il faut connaître cette force politique pour la combattre. J’ai essayé ici d’apporter pour cela ma contribution.  »


Quel plaisir de vous voir tous, amis représentants du Bien sur terre, vous agiter fébrilement pour sauver la France du grand péril... Du péril mortel... Du péril dont on ne se relèverait pas... L’arrivée au pouvoir de l’extrême-droite ( ponctuation de violons grinçants, comme dans Psychose, la scène de la douche ). Ces gens qui, outre d’innombrables autres défauts, ont celui qui te fait tellement peur : ils veulent... Mon Dieu, j’ose à peine le dire tellement c’est ignoble... Ils veulent... arrêter l’immigration... ( sanglots dans la voix... ).


Eh oui, ami représentant de la coalition mondialo-coco-musulmane ( au nom du Bien... ), les temps changent. Ce qui te fait peur à toi, c’est notre espoir, à nous, la majorité.

Combien ? 40 ans, 50 ans ? Eh oui, ça fait bientôt 50 ans que tes idées et tes valeurs sont au pouvoir. A droite comme à gauche, priorité : venue de millions de pauvres africains ! Pourquoi ? C’est le Bien ! La France d’aujourd’hui, celle qui nous dégoûte, qui dégoûte désormais la majorité des Français, c’est celle que tes idées et tes valeurs d’ouverture à tous les vents ont construite. Un désastre planifié. Une descente aux enfers organisée. Le naufrage actuel...


Toi, tu prétends sauver la France ? Vous, les représentants du Bien sur terre, vous prétendez sauver la France ? Si par bonheur l’extrême-droite arrive au pouvoir, t’inquiète, rien ni personne ne t’empêchera de partir en Afrique.


Voir ce commentaire dans son contexte