Commentaire de Séraphin Lampion
sur Macron soutenu par les médias ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Schrek Séraphin Lampion 6 juin 09:02

La plupart des médias, et en particulier la télé, ne font plus de l’information, mais de la « communication », sous le contrôle de gens payés pour ça et détenteurs d’un titre officiel en la matière : « chargé de communication » (ou équivalent). Et, à cette fin, les « journalistes » ont recours aux techniques développées (avec succès) par la publicité.

La propagande, politique ou commerciale, cherche à enfermer les lecteurs, acheteurs et électeurs dans une « communication » fondée sur le martelage de slogans et d’images. Le but est d’engendrer des « conduites réflexes » et inhiber le discours de la raison en faisant appel aux émotions. En fait, il s’agit de l’antithèse d’une volonté de communiquer une réflexion qui chercherait à dépasser les apparences.

"L’endoctrinement n’est nullement incompatible avec la démocratie. Il est plutôt, comme certains l’ont remarqué, son essence même. C’est que, dans un Etat militaire, ce que les gens pensent importe peu. Une matraque est là pour les contrôler. Si l’Etat perd son bâton et si la force n’opère plus et si le peuple lève la voix, alors apparaît ce problème. Les gens deviennent si arrogants qu’ils refusent l’autorité civile. Il faut alors contrôler leurs pensées. Pour se faire, on a recours à la propagande, à la fabrication du consensus d’illusions nécessaires."

Noam Chomsky - Interview à la radio étudiante American Focus


Voir ce commentaire dans son contexte