Commentaire de HELIOS
sur Le droit d'asile et l'immigration


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

HELIOS HELIOS 19 juin 10:49

@infraçon

Presque un article pour répondre....

votre PS1 : non, il n’est pas anormal de demander a une personne en danger (un danger suffisament important, pas celui d’être obligé de bosser dans son pays) de s’adresser a un consulat pres de chez lui pour demander l’asile.
Quand on a peur et qu’on ne peut plus vivre, on ne choisi pas, on va au refuge le plus proche.
Le fait de choisir de prendre encore plus de risques en passant par dessus des frontières illegalement n’est pas le moyen de se faire reconnaitre comme un réfugié, mais demontre clairement que les regles et les lois peuvent être bafouées.
En clair, ce sont les moins respectueux du pays d’accueil qui resteront, les plus fragiles et probablement ceux qui ont vraiment besoin de protection resteront en danger.
Un pays qui ne renvoie pas immediatement, même sans examen de situation, celui qui viole prealablement la loi, est lui-même coupable d’assister la délinquance. pourquoi voulez vous que le « réfugié » le respecte ensuite ?
Les cas où ce raisonnement n’est pas pertinent sont extrèmement rares, actuellement la France donne une prime à la délinquance, ne se fait pas respecter et donc est irrespectable !
La France s’honorerai de n’accepter que ceux qui ont vraiment besoin d’aide et de les traiter comme il se doit une fois arrivés en France, en leur demandant de respecter le pays qui les prend en charge, et le corollaire etant bien sûr l’arret de la protection en cas d’abus.

Votre PS2 ! Non, la mesure parallele n’est pas de s’imiscer dans le développement des pays misereux... d’ailleurs cela serait ressenti par ces pays comme une forme de colonisation inacceptable avec le rejet qui va avec !
Comment les USA ont-ils fait avec nous ?
En propageant une « culture » qui leur ressemblait, donc une offre societale a laquelle on adhère... et cela est de plus en plus facile aujourd’hui grace aux réseaux sociaux, aux télécommunications et à toutes les formes artistiques.
Le vrai problème est que l’offre françaises a travers ces moyens réellement efficaces est déficiente et largement surpassée par d’autres moins exigentes.

Vous vivez la moitié de l’année hors de France ? moi, oui.... tous les pays hors d’Europe, et en particuliers les pays les plus pauvres ont une offre de télévision etrangère plethorique et tres bien adaptée (langue, sous titres, horaires et programation) ciblés. Les rares chaines francophones sont PAYANTES. Quand vous etes pauvre, que vous partagez pendant 1 heure d’electricité l’ecran vous ne payez rien, donc jamais la moindre vision de culture française. Les chaines françaises ou francophone font partie de bouquets payant et souvent en option supplementaire et l’on voit là les mefaits de type « SACEM ». 

Vous croyez que France télévision ne pourrait pas diffuser les matchs de l’equipe de France de l’Euro sur le canal de TV5 monde ? La France serait-elle si impuissante pour imposer aux organisateurs cette « obligation » ? cela est vrai aussi pour de nombreuses manifestations et les emissions culturelles ne manquent pas, y compris les emissions des differentes religions.

Il y a mille manière de propager une image positive de notre pays mais aussi une image de rigueur qui correspond a notre société... la laïcité vraie (pas celle qui sert d’excuse pour deroger a l’identité française), le respect, l’equité, le travail... bref les valeurs d’un pays civilisé et millenaire... y compris en techniquement et commercialement en echange d’une valorisation privilegiée, mais réelle.
On ne doit pas confondre l’assistanat defiscalisant sur notre territoire et l’interet bien compris des peuples.

Nous avons la preuve en temps réel que le « bisounoursisme » n’est en rien une clef du développement et du respect, c’est un poison contaminant et les discours, ceux qui paraissent sur Agoravox en autre, lus ailleurs, comme le votre en proposant une aide :
== serait d’aider à l’éducation et au développement du minimum vital des pays miséreux, mais j’ai conscience que ça irait à l’encontre des intérêts des potentats locaux et de leurs clans ===

D’abord, notre humanisme n’est pas de se preoccuper des potentats locaux, qui en general sont des mafias, donc assistés par les soumis, mais d’aider a ces pays a vivre leur destin le mieux qu’ils puissent en profitant de NOS avancées a nous.
Mais cela ne veut pas dire non plus que nous devions accepter quoi que ce soit, nous devons avoir du respect pour ces populations et nous attendons ce même respect en retour, immigration comprise (dans le sens du retour aussi).

Soyons clair, les pays incompatibles il y en aura toujours, nous ne sommes pas obligés de les aider, laissons la « communauté » internationale s’en occuper, nous en faisons aussi partie.


Voir ce commentaire dans son contexte