Commentaire de markos
sur Élections : décidément rien ne change !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

markos 25 juin 09:11

je suis en PACA et je suis furieux.

on m’a volé mon second tour.

avec cette idée imbécile de front républicain, on me demande de voter pour quelqu’un qui est un des plus bels exemples de la médiocratie politique locale, celle qui fait fuir les électeurs.

ces basses manœuvres vont m’obliger à m’abstenir pour le second tour, c’est à dire qu’on se moque de ce que les gens veulent, on préfère leur dicter ce qu’ils doivent faire. ça fausse la démocratie.

voter avec une pince à linge sur le nez, non merci !


Voir ce commentaire dans son contexte