Commentaire de Francis, agnotologue
sur Au N.O.M. du Père, du Fils et des Malsains d'Esprit


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 juillet 11:33

’’Nous méritons ce que nous tolérons !’’

 

 En effet, mais dans ce foutoir collectiviste qui ne dit pas nom nom, méritons nous ce que tolère notre voisin ?

 

 Si la majorité veut se perdre, nous ne sommes pas obligés de nous perdre aussi.


Voir ce commentaire dans son contexte