Commentaire de Lampion
sur L'art doit-il imiter la nature ? (Texte de Hegel + Questions)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Docteur Faustroll Lampion 21 juillet 10:53

Le point de vue de Baudelaire est éclairant en matière d’art. Selon lui, l’homme nait naturellement mauvais (réminiscence du péché originel ?), et c’est par l’action culturelle qu’il peut évoluer. Mais la culture et le Beau ne servent la plupart du temps du temps que des intérêts particuliers au détriment des intérêts généraux.

Dans « Éloge du maquillage », il exprime la nécessité pour lui d’utiliser les moyens offerts par l’art pour transfigurer la nature, vulgaire par définition, et prend l’exemple du maquillage féminin pour expliquer qu’il s’agit d’un embellissement artificiel, et surtout pas l’imitation de la nature. Pour lui, elle veut, au contraire, s’en affranchir et par ce biais transcender son corps, approcher du « Beau » grâce à un artifice, corrigeant ainsi les imperfections de la nature pour accéder à un statut presque divin. :

« La femme est le contraire du Dandy. Donc elle doit faire horreur. La femme a faim, et elle veut manger ; soif, et elle veut boire. Elle est en rut, et elle veut être f... Le beau mérite ! La femme est naturelle, c’est-à-dire abominable. » Baudelaire – « Mon cœur mis à nu »


Voir ce commentaire dans son contexte