Commentaire de I.A.
sur Tribune aux millions de sous-citoyens de France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

I.A. 21 juillet 11:50

Être classés sous-citoyens par un sous-président entouré de sous-merdes, ça n’entre pas dans les nomenclatures nationales comme internationales.

Autrement dit, ça ne compte pas. Il est possible de le manifester haut et fort tous les samedis.

Votre texte est très bien.


Voir ce commentaire dans son contexte