Commentaire de pierrot
sur Alain Krivine, la fidélité dans les vieux dogmes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

pierrot pierrot 21 juillet 12:10

J’ai connu Alain Krivine lorsqu’il était bidasse et candidat pur l’élection présidentielle à Verdun.

Puis lors des séances au quartier latin, place Saint Michel) pour la présentation de certains films suivis d’un débat et d’un petit repas dans des assiettes en carton.

C’est une personne avenante et sympathique, ce qui n’a aucun influence sur mes pensées.

Sa famille Krivine a produit de grands artistes et de grands chercheurs physiciens et chimistes renommés.


Voir ce commentaire dans son contexte