Commentaire de Régis DESMARAIS
sur Lettre aux Députés qui se préparent à voter les lois scélérates du séparatisme sanitaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 21 juillet 15:55

Bonjour Bernard et merci pour cette splendide lettre. Vous l’avez deviné dans le passé, j’exerce dans le domaine du droit. Si Jeekes pensent que les députés « n’en n’ont rien à foutre », et cela est sans doute vrai pour certains, je doute que sur la totalité des parlementaires, il ne s’en trouve pas quelques-uns pour être frappés voire émus par ce courrier. A supposer même que cette lettre soit traitée comme le peuple français, l’histoire, la République et le droit sont faits de symboles, de prises de positions qui, comme des bornes sur une longue route, marquent des étapes, sont des repères dans notre histoire politique et sociale. Plus que jamais, il est urgent d’écrire, de dénoncer, d’exposer, de communiquer pour parsemer les sols, qu’ils soient de terre battue ou de marbre, de symboles et de rappel des valeurs fondamentales. 


Voir ce commentaire dans son contexte