Commentaire de Taverne
sur Lettre aux Députés qui se préparent à voter les lois scélérates du séparatisme sanitaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 21 juillet 16:16

Liberté, j’écris ton ombre !

Sur le « non » au référendum
Effacé à la gomme,
J’écris ton ombre !

Sur les papiers du Grand Débat
Et les idées jetées à bas,
J’écris ton ombre !

Avec le sang des Gilets jaunes,
La sueur des soignants bêtes de somme,
J’écris ton ombre !

Sur les murs des hôpitaux fermés,
Sur ceux des cités oubliées,
J’écris ton ombre !

Sur le pass sanitaire
Et l’oubli de l’humanitaire,
J’écris ton ombre !

Liberté, j’écris ton ombre,
Moi-même je ne serai bientôt qu’une ombre
Broyée sous la botte des députés.

Liberté ! Où est ton nom ?


Voir ce commentaire dans son contexte