Commentaire de Bernard Dugué
sur Lettre aux Députés qui se préparent à voter les lois scélérates du séparatisme sanitaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bernard Dugué Bernard Dugué 21 juillet 21:44

@jib_jib Il m’est venu à l’esprit que ceux qui se fond liquider sont passifs et complice de leur liquidation. Pour preuve le peu de relais de mon adresse aux Députés. La France devient le pays des hommes soumis et non pas des hommes libres. Vos propos de victime montrent que vous êtes dans le camp des soumis. Bon voyage dans la France des camps sanitaires


Voir ce commentaire dans son contexte