Commentaire de Lampion
sur État de droit ou État Dépravé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Lampion 9 août 2021 08:06

Un État de droit supposerait la prééminence du droit sur le pouvoir politique ainsi que l’obéissance de tous, gouvernants et gouvernés, à la loi. Le juridique serait donc le bras séculier du législatif et l’exécutif serait sous son contrôle.

Non seulement une telle vision idyllique n’existe nulle par (et n’a jamais existé), mais la réalité est toute autre.

Les lois sont faites par et pour le clan qui domine économiquement un pays et qui met en place ses pions pour mettre en application les règles qu’il a édictées. Ce pouvoir-là n’est plus national, mais transnational : le principe de subsidiarité de l’UE entraine une prééminence des règles européennes (des lobbies, en fait) sur la législation nationale, et L’extraterritorialité du droit américain est un ensemble de dispositions du droit américain qui lui permet d’être appliqué en-dehors des frontières des États-Unis à des personnes physiques ou à des personnes morales de pays tiers (tant que les USA seront à la tête de leur empire).

On pourrait continuer, mais ces seuls exemples montrent la limite des illusions des juristes « croyants ». Là comme ailleurs, tout est rapport de forces. Il ne s’agit pas de « dépravation » mais de mise en lumière de ce qui était soigneusement voilé.


Voir ce commentaire dans son contexte