Commentaire de Taverne
sur Au bistro de la Toile : J'ai été Covidé !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 11 août 2021 09:20

Cet article est plein d’arguments fallacieux et même de mensonges. Exemples :

— « Pourtant, y en a plein qui défilent chaque samedi, pancartes en tête, contre cette vaccination »

C’est faux. La très grande majorité défile pour que la vaccination ne soit pas obligatoire. D’ailleurs beaucoup sont vaccinés.

— « Rappelons que les maladies infantiles, qui tuaient les enfants par milliers après-guerre et en laissaient de milliers d’autres estropiés, ont été éradiquées grâce à la vaccination obligatoire »

Vrai. Mais les maladies infantiles tuaient un grand pourcentage d’enfants ou compromettaient à vie leur santé. Le Covid ne tue pas les enfants. Les enfants ont un système immunitaire qui les protège mais qui pourrait leur faire défaut demain si on leur injecte de substances inconnues (composition des vaccins non connue).

— « Ils parlent de leur « liberté » menacée, bafouée, écrasée par un pouvoir « dictatorial ».

Non, ils parlent de la liberté, pas de »leur liberté ; Enfin, pour la plupart, car il y a des égoïstes comme partout. Il y a beaucoup d’égoïste d’ailleurs chez les gens qui se vaccinent pour pouvoir s’offrir le luxe de renoncer à aucun de leurs chers loisirs superficiels. Beaucoup d’égoïstes chez les peureux qui voudraient que 100 % des gens soient vaccinés (enfants et nourrissons compris) pour être sûr de sauver leur gueule. Mais cela ne marche pas comme ça, l’égoïsme revient à fabriquer des variants horriblement méchants dans les pays délaissés par leurs caprices de riches.

Les différences de points de vue ne doivent pas nous dispenser de la civilité dont nous devons faire preuve les uns envers les autres. Personnellement je respecte les gens qui se vaccinent pour leur propre santé et celle des proches ou par solidarité avec les soignants. Je n’apprécie pas plus que cela en revanche les capricieux vaccinés des pays riches qui accaparent tous les vaccins du monde.


Voir ce commentaire dans son contexte