Commentaire de Gollum
sur Se vacciner, un acte d'amour selon le pape… vraiment ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gollum Gollum 22 août 11:40

@Pascal L

Bon j’ai fait quelques recherches...

Déjà je confirme vos mensonges éhontés vous aviez écrit :

Les historiens préfèrent maintenant le 25 décembre d’après une étude sur les services au Temple de Jérusalem de Zacharie, le père de Jean-Baptiste.

Or vous n’avez cité qu’un seul historien partisan de cette thèse à savoir Bruno Bioul.

Et non seulement il est tout seul mais il ne semble pas avoir été suivi j’ai eu beau faire des recherches sur le web, personne (semble-t-il) n’avalise sa thèse...

On appréciera donc le GROS, l’ÉNORME coup de pence tendancieux qui vous a fait écrire ci-dessus ce que j’ai souligné en gras en début de ce post..

Vous êtes donc grillé. 

Bruno Bioul est non seulement tout seul mais il n’a guère écrit. On compte deux ouvrages pour cet historien que vous présentez comme majeur...

On rigole.

Et en plus et bien évidemment c’est un catho (fallait s’y attendre) juge et partie donc... 

Sans doute un modèle d’objectivité tout comme vous. 

Bon j’ai trouvé un lien du bonhomme lui-même. Je vous le donne :


https://www.academia.edu/36427950/Le_recensement_de_Quirinius_docx

On y lit ceci à la dernière page de ce doc (page 26) :

La période se prête vraiment
mal à
ce déplacement vu l’état de Marie, d’autant plus qu’il se
combine avec la fête de la Dédicace (
Hag HaHanoukka
) ou fête des
Lumières ou encore fête de l’Édification
82
. Il y a donc beaucoup de monde à Jérusalem et dans les environs, et le jeune couple ne parvient pas à se loger à Bethléem. Il trouve finalement refuge dans une grotte, et Marie met au monde Jésus, un 25 décembre, en plein solstice
d’hiver.
Ensuite, des bergers des environs, avertis miraculeusement, viennent adorer l’enfant
83
. Jean-Paul Roux faisait justement remarquer :
« 
Si saint Luc n’avait pas obéi à une nécessité historique ou du moins symbolique d’évoquer le
recensement, il eût pu écrire sans surprendre personne : en ce temps-là, Joseph et Marie, sachant que le Messie issu de la race de David devait se manifester
à Bethléem, quittèrent leur village pour s’y rendre
84
. »
Au contraire, pour saint Luc, l’importance de l’événement était telle qu’il a voulu l’associer à une décision impériale de premier ordre qui concernait l’ensemble du monde romain. Ainsi, l’évangéliste
-
historien s’est bien informé de la réalité de la naissance de Jésus. Il en
a fait un récit non pas exhaustif, certes, mais suffisamment précis pour
qu’on arrive à l’intégrer dans un cadre historique général. Comme ses pairs, Luc s’
est intéressé à Jésus de manière sélective, « selon (son) expérience de foi » comme le souligne si bien René Laurentin

J’ai souligné en gras le passage sur la naissance du 25 décembre. Elle est simplement posée là  sans démonstration aucune  ni aucune référence à une démonstration antérieure  comme si cela allait de soi !

Consternant. Et c’est ce bonhomme que vous nous jeter à la figure comme preuve ultra convaincante de cette naissance au 25 décembre...

 smiley 

Vous êtes GRILLÉ. smiley

(Et ne vous amusez pas à me dire que mon post c’est du sophisme vous êtes déjà assez ridicule comme ça n’en rajoutez pas)


Voir ce commentaire dans son contexte