Commentaire de Francis, agnotologue
sur L'histoire sans fin des pandémies et de l'embrigadement total de la population mondiale selon l'épidémiologiste Alice Desbiolles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 janvier 11:40

@Clojea
 
 il ne faut peut-être pas jeter le bébé avec l’eau du bain.
C’est toujours par la tête que le poisson pourrit : les institutions corrompues le sont par les dirigeants, pas le menu fretin.


Voir ce commentaire dans son contexte