Commentaire de roman_garev
sur Poutine et la horde lyncheuse (Plaidoyer pour la Russie)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

roman_garev 9 mars 12:49

Une journée à la centrale nucléaire de Zaporojyé.

Le complexe était gardé par 240 soldats de la Garde nationale ukrainienne. Les soldats ont reçu l’ordre de « se battre jusqu’à la dernière goutte de sang », a déclaré leur commandant lorsque l’installation a été remise à l’armée russe.

Maintenant, ayant violé l’ordre, il continue d’être en service à la centrale nucléaire, car il est sûr que c’est son devoir envers l’Ukraine, mais il se considère déjà mort.

Tous les soldats ukrainiens ont été relâchés chez leurs familles, leur retirant une souscription qu’ils ne combattraient plus.

Regardez combien d’armes ils ont rendues. Et ce n’est qu’une partie... l’équipement lourd se tient séparément.

La situation à la centrale nucléaire est calme. Chaque jour la direction technique et administrative s’entretient avec l’armée russe.

L’entreprise fonctionne désormais en mode militaire : trois équipes de huit heures de 500 personnes chacune, qui assurent le fonctionnement ininterrompu et sûr des groupes électrogènes.

Pour information, plus de dix mille personnes travaillent dans l’entreprise en temps de paix.

Le fond de rayonnement est surveillé 24 heures sur 24 par les employés militaires et civils russes.


Voir ce commentaire dans son contexte