Commentaire de roman_garev
sur Ukraine : Un nouvel Afghanistan pour la Russie ? et pourquoi le camp progressiste au niveau mondial ne devrait pas s'en réjouir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

roman_garev 23 mars 19:22

@l’auteur

« Lorsqu’on est à l’initiative d’une opération militaire, la moindre des choses n’est-elle pas de s’assurer qu’on a le maximum de chances de la gagner ? Ce à quoi on assiste finit par faire penser que les stratèges militaires russes ont fait preuve d’un certain amateurisme. »

L’amateurisme, c’est votre, pardon, bêlement sur le sujet sur lequel vous n’avez aucune notion.

Chances de gagner la guerre ? Mon cher, aucune armée de monde n’a de chance de la gagner contre la Russie. Et sûrement pas l’Ukraine.

C’est une opération contre-terroriste. On ne se dépêche pas. On ne détruit pas l’infrastructure. On ne tue pas des civils. Avez-vous jamais vu ou entendu parler d’une guerre pareille pour en juger « l’amateurisme » ?

Déjà de grandes régions libérées telles que Kherson commencent à vivre autrement. Sans des forces nazies et avec le rouble russe depuis le 1er avril. Ces Ukrainiens-là ont déjà oublié ce que c’est la guerre et ce que c’est l’Ukraine.

Dans quelques semaines toutes les autres régions l’imiteront. Adieu l’Ukraine, bonjour l’extremité russe.

Rien que 3 ou 5 % de la force armée de la Russie ne sont activés pour cette opération contre-nazie. Pourquoi seulement 5 %, demanderez-vous ?

Mais parce que la Russie doit être prêt à affronter l’Otan tout entière. ä, c’est vraiment sérieux, contrairement à l’Ukraine.

Avez-vous seulement entendu du payement du gaz russe par l’UE-EU prévu exclusivemennt en roubles russes ? Et ce n’est que le commencement. 

Le monde se transforme radicalement en ce moment en faveur de la Russie et de ceux qui la suivront, tandis que vous balbutiez stupidement sur un « amateurisme russe ».

Délaissez-vous, regardez un peu autour de soi. Essayez de réaliser ce qui se produit.

Bonjour, le nouveau monde merveilleux !



Voir ce commentaire dans son contexte