Commentaire de alinea
sur France présidentielle 1er tour : sonnée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea alinea 12 avril 2022 16:23

Pécresse aux présidentielles, c’est un peu Busyn aux municipales à Paris : il fallait l’occuper, pendant que le reste du parti et des électeurs frayaient derrière macron ! Ils n’ont tellement rien à foutre du pays, du peuple, son bien, son devenir, que les petits arrangements personnels, domestiques, suffiront pour la consoler : je parie qu’elle savait très bien tout ça, pour être aussi mauvaise ! Qu’elle n’ait ni intelligence ni culture, mais aucune conviction ? Tout ça c’est du pipeau.


Voir ce commentaire dans son contexte