Commentaire de Géronimo howakhan
sur 3ème tour : se préparer à la guerre de classe


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Géronimo howakhan Géronimo howakhan 27 avril 09:39

@Géronimo howakhan

mais voila :
Jacques Bénigne Bossuet :
"Mais Dieu se rit des prières qu’on lui fait pour détourner les malheurs publics quand on ne s’oppose pas à ce qui se fait pour les attirer. Que dis-je ? Quand on l’approuve et qu’on y souscrit."
Plutôt crever que de perdre la seule motivation restante de nos non vies :
plus pour moi..tout si je peux !
Dès lors,
le sort en est jeté..

surtout que : Discours de la servitude volontaire de Étienne de La Boétie

Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ? Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas les vôtres ? A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ? Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous  ? Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ?



Voir ce commentaire dans son contexte