Commentaire de Soucougnan
sur Comme un parfum de proportionnelle ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Soucougnan Soucougnan 21 juin 11:52

@chantecler
« Au second tour il n’y avait pas le choix entre ces trois candidats . »
______________

Et au premier tour, à la vue des sondages, l’espoir vous a semblé possible hors de ce trio ? Bien sûr que non hein ! les Français ont donc été induits par les sondages à se déterminer entre ces trois larrons. Et disons-le également, ils ont choisi le Pen simplement parce que les instituts se sont opportunément trompés de cinq points aux dépens de Mélenchon de sorte qu’il n’a pas bénéficié de tout le vote utile de la gauche...


Voir ce commentaire dans son contexte