Commentaire de PascalDemoriane
sur Demain les élections, après-demain l'enfer ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

PascalDemoriane 21 juin 12:23

@sylvain
rien de complexe ? Ah bon ?
Je crains que vous n’ayez pas écouté ou lu les pourtant nombreuses et variées approche du problème global, si d’ailleurs cette idée de globalité a un sens.
Car non, malheureusement, c’est pas qu’un problème de dominants cupides qui écrasent les dominés serviles. Non ! Et ce n’est même pas un problème de choix !
bon, c’est pas le lieu pour parler de cela.


Voir ce commentaire dans son contexte