Commentaire de PascalDemoriane
sur Les jardiniers des plages ...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

PascalDemoriane 21 juin 12:58

Oui, après avoir parcouru vos précédents articles, macronophiles et atlantico-conformes, je comprends mieux votre point de vue de classe.
En gros il faudrait que les plages de riches offertes à des touristes riches ne soient plus polluées par les pauvres qui comme chacun sait sont laids et sont un problème autant écologique que démocratique, n’est-ce pas.
Vous me rappelez les réflexion des bourgeois à Deauville pestant en 1936 contre l’invasion des « congés payés ».
Vous parliez de révolution dans votre présentation ? Visiblement ce n’est pas une révolution prolétaire qui vous anime !

Sérieusement je crois que vous posez le problème de écologie des rivages à l’envers. (J’ai longtemps fréquenté ceux du Maroc et bien vu le désastre du tourisme de masse, y compris du tourisme intérieur, intra-maghrébin)

Apparement çà n’a pas évolué.


Voir ce commentaire dans son contexte