Commentaire de wagos
sur Une rencontre qui fait réfléchir : L'homme qui avait loupé le bus de la sénilité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

wagos wagos 22 juin 12:35

Ma femme était infirmière libérale et oeuvrait dans une maison de retraite, le doyen était centenaire et en pleine forme , grand type mince, toujours en costard, fumait le cigare et dragueur en plus ...

ancien commerçant que je supposais aisé ( le privé coûte toujours bonbon ) j’avais sympathisé avec lui ......

ah oui il avait une copine de 93 ans, qui avait du être belle femme , encore de beaux restes, mais elle perdait la boule par contre ...

Ben lui aussi, amateur de belles nanas depuis toujours, marié plusieurs fois et pas très fidèle, c’est ce qui l’a maintenu en pleine forme ....


Voir ce commentaire dans son contexte