Commentaire de Pauline pas Bismutée
sur Une rencontre qui fait réfléchir : L'homme qui avait loupé le bus de la sénilité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pauline pas Bismutée 23 juin 05:14

Oui, ce vieux monsieur est tout a fait sympathique.

Et prouve que l’attitude, envers la vie en general, et la curiosité, l’ouverture aux autres sont des choix et des presque responsabilités, puisqu’il nous est impossible de choisir nos parents, notre sexe (oui je sais, mais bon..), notre lieu de naissance, etc...

Autant donc faire du mieux qu’on peut avec ce que l’on a.

Et il a accès a une retraite, a des soins médicaux (plus carrément esthéticienne, cures en Roumanie, etc..).

Certains d’entre nous n’ont rien de tout ca, Ce qui ne nous exclut en rien d’assumer nos choix. Mais les paramètres deviennent (très) rigoureux.

On fait alors le moins mal qu’on peut avec ce qu’on n’a pas.

Je reste persuadée que l’attitude est (presque) déterminante, et aussi, paradoxalement, la capacité de vivre seul, de pouvoir rester en sa propre compagnie sans jamais « se sentir seul »...


Voir ce commentaire dans son contexte