Commentaire de Jean Keim
sur Le grand virage de l'humanité : De la déroute du transhumanisme à l'éveil de la conscience collective


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 23 juin 08:11

Le futur sera un jour notre présent, il est possible qu’une humanité aura enfin la possibilité de faire de sa planète un jardin (avec beaucoup de terrains vagues), un écrémage se fera vraisemblablement dans les rangs par un procédé entièrement naturel, comme un tacite accord, de plus en plus conscient, entre l’intérieur (le contenu) de la conscience et l’extérieur tel qu’il perçu et vécu, il arrivera forcément un moment ou l’hypocrisie qui génère un hiatus entre les pensées et les actes sera insupportable à ‘’l’âme’’ qui dépérira car trop éloignée de la source fondamentale.


Voir ce commentaire dans son contexte