Commentaire de nono le simplet
sur Le grand virage de l'humanité : De la déroute du transhumanisme à l'éveil de la conscience collective


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

nono le simplet 23 juin 13:27

@moi même
entre cyrus et self y a de quoi se poiler ... circonvolutions aléatoires comme le ver de terre sorti de son tunnel en pleine sieste ...
où vais je ? où cours je ? où gambade je ? dans quel état j’erre ? à quelle heure on mange ?
cyrus enfile les mots pour faire des colliers de phrases comme les enfants qui font des colliers de nouilles pour la fête des mères ...
self cherche les ondes positives avec un filet à papillons tout en lorgnant du côté de la fontaine au cas où une belle se baignerait ...


Voir ce commentaire dans son contexte