Commentaire de I.A.
sur « KRIEG MACHT FREI » ou les hoquets d'un passé qu'on espérait révolu


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

I.A. 23 juin 15:42

Je ne suis pas sûr que les mesures prises par l’occident aient précipité la Russie et la Chine dans les bras l’une de l’autre : je pense qu’elles avaient commencé à se rapprocher depuis un moment, et qu’elles avaient même anticipé ces sanctions économiques.

Comment expliquer, sinon, la rapidité avec laquelle Poutine a exigé des paiements en roubles ? Économiquement parlant, ce n’est autre qu’un échec et pat pour les vieux pays riches (autant que pourris-gâtés), lesquels vont avoir autant de mal à reconnaître leur grossière erreur, qu’ils en ont eu avec les confinements et les vaccins du covid...

Si l’objectif des Ricains était clairement d’appauvrir leurs pseudo-alliés pour en devenir les principaux fournisseurs et usuriers, ils n’avaient visiblement pas prévu la riposte financière de Poutine.

Tout l’occident semble atteint de sénescence, tant sur le plan politique que médiatique.


Voir ce commentaire dans son contexte