Commentaire de Kalman SCHNUR
sur Bêtise suicidaire et sanctions à double tranchant


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kalman SCHNUR 30 juillet 11:22

@tous ceux qui s’intéressent aux conditions carcérales.
J’évite en principe d’intervenir vu que je suis l’auteur de l’article.
Surtout que le débat dévie sur les conditions carcérales donc hors (de mon) sujet. 
Mais je me permets une remarque : des conditions carcérales « humaines » sont utiles pour les gardiens de prison (« matons ») et pour l’administration pénitentiaire. 
Il est infiniment plus difficile de garder des prisonniers qui n’ont rien à perdre. 
Leur ôter l’espoir de sortir un jour en état acceptable est la dernière chose à faire.
Indépendamment de toute considération « humanitaire ».


Voir ce commentaire dans son contexte