Commentaire de Adèle Coupechoux
sur Uber : Macron, c'est le parti de l'étranger et de la précarisation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Adèle Coupechoux 2 août 11:47

@titi

C’est le retour du travail à la tâche imposé par Macron qui est un système d’un autre âge, un système qui a existé au 19ème siècle. Etes-vous vraiment sûr que c’est ce que veulent les peuples ?

https://www.blast-info.fr/emissions/2022/record-de-cdi-crees-en-espagne-apres-une-loi-travail-de-gauche-avec-dany-lang-OAWnMbvLTLyrdV3XvV4Plg

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/07/11/en-espagne-la-creation-de-contrats-a-duree-indeterminee-bat-des-records_6134222_3210.html

Des réformes qui réduisent les possibilités de recours à l’emploi provisoire.

Contrairement à ce que Macron nous impose pour que nous servions de domestiques à ses potes.
Quand les médecins vont finalement s’apercevoir qu’ils sont eux aussi ubérisés avec les consultations en ligne qui se généralisent, il sera trop tard pour enfin réagir. Ils seront devenus à leur tour des techniciens de plateforme. L’éducation, la santé, les services en somme, tout est marchandise pour un VRP.

Le seul système qui reste à mettre en place,c’est le salariat sans la subordination et avec des protections sociales.


Voir ce commentaire dans son contexte