Commentaire de Adèle Coupechoux
sur La médecine naturelle, un retour durable dans notre quotidien ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Adèle Coupechoux 2 août 16:22

" La médecine traditionnelle est plutôt dédiée aux maux primaires ou à la prévention, si le consommateur est correctement renseigné. Mais elle n’est pas capable de soigner avec certitude. Celle-ci est donc assez limitée et nous parlerons plutôt d’option et non d’alternative à la médecine conventionnelle. 

"

La médecine conventionnelle n’est pas davantage capable de soigner avec certitude. Cancers, vaccinations inefficaces, traitements avec des effets secondaires..Elle est également assez limitée.

Les alternatives à la médecine conventionnelle, chirurgicale, peuvent très bien être l’acupuncture, l’ostéopathie, de part leur approche holistique. Un chercheur qui ne jure que par la pharmacopée me faisait part de son regret de ne pas avoir accès à leur littérature. Elle existe pourtant bel et bien. Avec pour l’accupuncture des schémas guides. Après les études en biologie comme en médecine, formatent les étudiants avec des organisations professionnelles comme le LEEM...

Le brevetage du vivant et par conséquent l’interdiction d’être autonome aussi bien sur le plan du soin que de l’alimentation nous fait dépendre de monopoles comme Monsantos ou encore Bayer. Un rapport de force qui ne peut que mal se terminer.


Voir ce commentaire dans son contexte