Commentaire de QAmonBra
sur De la guerre d'Algérie - n° 1


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

QAmonBra QAmonBra 3 août 09:55

Merci @ l’auteure pour le partage.

Ah le fameux Cremieux ! Il en a fait couler de l’encre celui là, bien plus que son coreligionnaire Bacri, bien que tous deux intervenant, parmi d’autres, à des moments critiques de cette sanglante mésaventure coloniale de la France, fille ainée de l’église catholique et/ou dite des lumières, pourtant manifestement absente aux étages supérieurs, et des droits de l’homme, exclusivement européen s’entend, ou on est le « civilisateur » christianisant ou non, ou on ne l’est pas !

Résumons donc « l’affaire algérienne »  : Sanglants massacres durant 20 ans de conquête coloniale, 132 ans d’oppression, de pillage, de ponctuelles et non moins sanglantes répressions et pour finir, comme un bouquet final ou un cycle se bouclant, un épique massacre général de 7 longues et douloureuses années.

Bref, tout est mal qui finit mal, une « Sad end » comme l’ex grand cinéma français, ou hollywoodien, n’en a jamais produit et pour cause, cela aurait été une initiation au procès du colonialisme, idéologie mère du nazisme, comme l’affirme pertinemment Aimé Césaire, ce qui pour le très humaniste et chrétien bourgeois du XXI siècle, digne descendant de celui du XIX ème, aurait été totalement inadmissible.

Après cela, certains s’étonneront ou réfuteront que des « démocraties » puissent soutenir des nazis en ex ukraine, ou des nazislamistes « modérés » faisant « du bon boulot » en Syrie, Libye ou ailleurs. . .


Voir ce commentaire dans son contexte