Commentaire de Nicolas Cavaliere
sur Un Cosmos à rebours


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicolas Cavaliere Nicolas Cavaliere 3 août 18:24

@Djam

Merci. Ça fait du bien, je ne peux pas dire que mes derniers articles aient été bien reçus par ici.

Tout à fait d’accord avec l’histoire que vous écrivez. Le temps décompté/chiffré est une organisation sociale rigide. On crée des souplesses autour de cette contrainte que tous tiennent pour acquise. De la même manière qu’il y a des communautés qui se regroupent autour d’autres devises ou concepts monétaires (type monnaie fondante) ou systèmes métriques, on pourrait imaginer des communautés qui pensent leurs horloges différemment, en changeant les heures et les minutes par d’autres mesures de temps. Ce serait une belle expérimentation !


Voir ce commentaire dans son contexte