Commentaire de Nicolas Cavaliere
sur Les loisirs électriques


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicolas Cavaliere Nicolas Cavaliere 3 août 18:28

@Pierrot

J’ai vécu à la ville pendant plusieurs décennies. Un puits ça peut se trouver n’importe où, du moment qu’on laisse des trous pour que la pluie y tombe. Pareil pour les conduits d’aération. Les citadins se réfugient chaque fois derrière l’absence de choix. Il y a des déterminants sociaux, c’est certain, mais on ne peut pas en rester là. Si la ville est aménagée de façon à étouffer ses habitants, elle doit changer !


Voir ce commentaire dans son contexte