Commentaire de roman_garev
sur Great Reset : après l'été viendra le froid et la faim


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

roman_garev 4 août 13:37

(Suite)

L’Inde est le principal partenaire de la Russie

L’Inde est le pays le plus pertinent et le plus utile pour la coopération maritime et militaire en raison de son appartenance aux BRICS, à l’OCS et de ses intérêts dans l’Arctique.

Après le 24 février, l’Inde est devenue le principal partenaire géopolitique de la Russie. Les deux pays se sont rapprochés tant sur le plan politique qu’économique. Selon les statistiques indiennes, le chiffre d’affaires commercial entre les deux pays s’est élevé à 6,4 milliards de dollars américains de janvier à avril 2022. C’est presque deux fois plus que sur la même période l’année dernière. L’Inde achète des hydrocarbures russes sanctionnés et des entreprises laissées par des sociétés occidentales.

Fin 2021, lors du sommet de New Delhi, des accords militaires ont été signés, notamment sur la fourniture de systèmes S-400. En outre, la Russie et l’Inde organisent des exercices militaires conjoints.

L’accord clé RELOS (Reciprocal Exchange of Logistics Agreement) est élaboré depuis longtemps et doit être signé prochainement. Conformément à ce document, la Russie et l’Inde peuvent utiliser des installations logistiques militaires lorsqu’elles visitent leurs ports, bases et installations militaires respectifs.

L’Inde a ouvertement appelé à soutenir la vision russe du développement du système de production de matériel et s’intéresse au développement de l’Arctique.

L’intérêt de l’Inde pour la région arctique s’est accru dernièrement, en partie pour contrebalancer l’ambition de la Chine. Dans un avenir proche, New Delhi a l’intention d’investir, notamment, dans l’exploration du pétrole, du gaz et d’autres minéraux de terres rares russes. Le soutien de la Fédération de Russie dans le domaine de la sécurité stratégique est nécessaire pour leur protection.

Actuellement, l’Inde ne dispose ni d’installations portuaires ni de bases navales dans l’Arctique. Un accord tel que RELOS permettra à la marine indienne d’avoir une plus grande couverture opérationnelle dans cette région, et la Russie pourra étendre son influence dans l’océan Indien – une zone d’intérêts directs des États-Unis.

L’Arabie saoudite s’éloigne des États-Unis

L’Arabie saoudite s’éloigne de plus en plus de l’influence des États-Unis. Le 29 juillet, l’Arabie saoudite a obtenu le statut de partenaire au sein de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Selon des rapports non confirmés, l’Arabie saoudite souhaite également rejoindre les BRICS.

Les membres de l’OCS – Chine, Russie, Kazakhstan, Ouzbékistan, Inde, Pakistan, Kirghizstan et Tadjikistan – se préparent à abandonner le dollar américain comme moyen de paiement.

En septembre 2021, la Russie et l’Arabie saoudite ont signé à Moscou un accord sur le développement de la coopération militaire. Les détails n’ont pas été divulgués. L’Arabie saoudite a accès à la fois au golfe Persique et à la mer Rouge.


Voir ce commentaire dans son contexte