Commentaire de jjwaDal
sur Les Etats-Unis jouent au pompier pyromane à Taïwan


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jjwaDal jjwaDal 5 août 14:29

@Soucougnan
Je n’ai pas croisé un spécialiste des questions militaires pensant sincèrement qu’une aide militaire US pourrait empêcher la Chine d’intégrer Taïwan. Leur « navire amiral » le porte avion nucléaire « R. Reagan » pourrait finir au fond de l’océan en quelques heures (salve de missiles hypersoniques) et ses moyens aérien avec lui. Une simple frappe latérale donne du gîte à ce type de navire interdisant tout décollage, avant de l’envoyer par le fond, sans parler des conséquences d’avaries sur un bâtiment abritant un mini réacteur nucléaire.
Envoyer d’autres moyens prendrait du temps et les chinois seraient déjà en situation d’opérer sur leur terrain avec l’avantage énorme que cela procure.
Aucun menace efficace de recours à l’arme nucléaire qui nous condamnerait tous, sans vainqueur. Les USA ont déjà vu avec la garantie de l’article 5 de l’OTAN accordé à 32 pays, qu’un pays insignifiant à tous points de vue sur la carte géopolitique du monde, comme la Lettonie, peut se permettre de faire un doigt d’honneur à un pays comme la Russie avec la croyance naïve que les USA viendraient risquer la vie de leurs soldats, voire une guerre nucléaire, dans un affrontement direct avec la Russie (vu que l’OTAN c’est eux et puis les autres pour la déco largement) pour leur sauver la mise...
Les conséquences seraient économiques et majeures pour les deux pays, mais vu l’immensité de son marché intérieur et sa garantie russe d’accès aux deux seules ressources qui pourraient lui manquer (énergie + nourriture), ce sont les USA qui paieraient le prix le plus élevé.
Au plan géopolitique il faut comprendre que la Chine ne peut tolérer d’avoir une annexe militarisé des USA sous ses fenêtres et c’est ce qui l’attend, si elle n’intervient pas. C’est le schéma qui a conduit (entre autre) à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.
C’est dramatique pour Taïwan qui a le droit de choisir son destin, mais elle s’est mise entre un marteau et une enclume, position délicate.


Voir ce commentaire dans son contexte