Commentaire de titi
sur Le conflit du Karabagh... de nouveau au premier plan !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi titi 5 août 17:36

@L’auteur

Vous inversez causes et conséquences.

C’est bien parce que la Russie s’enlise en Ukraine, qu’elle ponctionne dans ses effectifs d’active pour poursuivre son aggression, et qu’en conséquence elle allège son dispositif de maintien de la paix dans le Haut Karabagh que les Azéris se sentent pousser des ailes.

Le tournant c’est la venue de Poutine à Ankara, où Erdogan a fait poireauter le maître de Moscou comme un simple attaché d’ambassade.

C’est le signe que le rapport de force a changé.

Mais tout se déroule selon le plan.


Voir ce commentaire dans son contexte